Bilan après deux mois de chantier

Aurélie alias "Oh really" Le terrain, Les chantiers 3 Comments

Une page s’est tournée il y a quelques jours. Mon cousin Clément, après avoir passé deux mois en notre compagnie, a repris la route vers de nouvelles aventures. C’est toujours avec un gros pincement au cœur qu’il faut dire au revoir aux gens qui ont partagé notre quotidien. Le fait de vivre si loin, permet, lorsqu’on a de la visite sur une longue période, de mieux connaître les amis qu’on ne fréquente qu’en soirée ou les proches qu’on ne voit qu’aux réunions de famille. Nos dix ans d’écart, si éloignés alors que nous étions encore enfant, n’ont jamais paru aussi rapproché maintenant que nous sommes tous deux des adultes.
Et quel agréable sentiment d’avoir une conversation fluide dans sa propre langue, sans chercher ses mots, pendant des heures autour d’un feu de camp.

A mi parcours lors du séjour de Clément, un de ses amis, Coco, est venu nous rejoindre. J’avais donc deux constructeurs et compagnons de soirée français lors de ces quatre dernières semaines.
Grâce à nos deux travailleurs, les aménagements sur la propriété ont été grandement menés. A tel point que d’autres travaux qui n’étaient pas prévus au programme ont été réalisés avec succès.

Bill a profité de la présence de mon cousin charpentier pour se faire construire un appenti afin d’étendre son linge.

Et comme nous avons logé Coco dans la cabane au fond du jardin, celle-ci a été complètement transformée pour en faire un lieu agréable et isolé. Idéal pour un peu d’intimité. A l’origine, elle était destinée à accueillir les backpackers qui étaient censés travailler quelques heures par jours sur la propriété en échange d’être nourris et logés. Le résultat final étant tellement satisfaisant, qu’on se demande si on ne va plutôt louer cet adorable petit havre de paix à des touristes de passage.

Pendant presque un mois, le terrain ressemblait plus à un décor de guerre qu’à un jardin exotique. Afin de pouvoir arroser les plantes partout sur le terrain, des tranchées ont été creusées pour enfuir des tuyaux. Pour automatiser l’arrosage, des câbles électriques ont également été disposés dans le fond des tranchées. Plusieurs poteaux ont été plantés dans le sol pour installer des robinets ainsi que des prises électriques.

Pour Clément qui dormait dans le bus et Coco dans la cabane, rentrer de nuit sans torche était un parcours du combattant pour ne pas tomber dans les fossés.
La pluie battante des dernières semaines a repoussé la date de remplissage des tranchées. Hier enfin, le champ de guerre s’est métamorphosé en étendue de terre. La prochaine étape sera de planter du gazon.

Maintenant que les toits des maisons sont connectés au réservoir à eau, l’ancien réservoir a été bougé au point le plus haut de la propriété. Grâce à la gravité, l’eau peut s’écouler dans les tuyaux enfouis sous terre sans avoir recours à une pompe. Il est alimenté par le puits situé plus en contrebas dans la forêt.

Pour ce qui est du bus, Clément a fabriqué une magnifique table en camphrier.

Le dernier gros chantier aura été la construction d’une structure en bois accolée au bus qui permettra de profiter de l’extérieur sans être ennuyé par la pluie.

Grâce à l’aide de Clément et de Coco nous avons gagné énormément de temps dans l’avancement des projets. En contribuant à l’embellissement de ce lieu, ils laissent sur leur passage, une empreinte qui nous rappellera chaque fois à quel point leur aide aura été précieuse.

Comments 3

  1. Eh bien, ça semble avoir drôlement changé, l’environnement des maisons !
    Je trouve que, en peu de mois, vous avez déjà réalisé beaucoup de choses, et surtout des gros travaux qui en auraient découragé plus d’un… Je me demande où vous puisez autant d’énergie ?!
    Quelle chance d’avoir eu ton cousin et son ami pour vous donner un coup de main ! Sans compter le plaisir d’avoir une charmante compagnie pour papoter en français (j’imagine très bien le bonheur de pouvoir parler sans chercher ses mots !).
    Maintenant, on attend les photos du terrain tout aplani avec sa jolie pelouse 😉

    Et sinon, c’est quoi le prochain chantier ?! Parce que là, on a l’impression que vous avez presque tout fait…
    Bisous,
    Sabine

    1. Poster
      Auteur

      Olala Sabine, il y a encore pleins de trucs à faire.
      Voici la liste :
      – la pelouse
      – les toilettes extérieures
      – la douche pour le bus
      – les arbres fruitiers à planter
      – le potager couvert
      – le verger couvert
      – l’aménagement de notre maison (cuisine, terrasse et chambre)

      Et j’en oublie sûrement. Bref on en a bien pour encore un an…

Répondre à Alaix Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.